Présentation des Moniales dominicaines

La communauté de Saint Maximin

Les moniales dominicaines appartiennent à l’Ordre des Prêcheurs  (O.P. = Ordo Prædicatorum), Cet ordre qui est plus connu sous le nom d’ordre dominicain est un ordre catholique né sous l’impulsion de Saint Dominique au début de 13° siècle.

Il y a 219 monastères dominicains avec 2773 moniales dominicaines professes dans le monde (mars 2013). La majorité des monastères se trouvent en Espagne et en Italie mais le nombre des moniales en Amérique et en Afrique progresse.

Chaque monastère est autonome.

 

Fédérations :

Plusieurs monastères peuvent se  regrouper en Fédérations. Il y a trois fédérations de monastères dominicains en Espagne, deux en Italie, une au Mexique, une au Pérou-Bolivie et une en France.  Aux États Unis et Japon, la plupart des monastères sont organisés en Associations. Une Union fraternelle appartient à la Fédération espagnole.
En savoir plus …

« La Fédération Notre Dame des Prêcheurs » compte douze monastères français ainsi que les monastères d’Oslo (Norvège) et d’Estavayer-le-lac (Suisse). En savoir plus …

 

Le promoteur des moniales dominicaines :

César Valero BAJOFrère César Valero BAJO
Santa Sabina (Aventino), Piazza P. d’Illiria,1
I – 00153 ROMA (Italie)
Tél. : 00 39 06 57 94 21500 39 06 57 94 215  Fax : 00 39 06 57 50 675
promonial@curia.op.org

Commission Internationale :

La Commission Internationale à DroghedaLes monastères sont organisés en régions géographiques où chaque région élit une sœur qui fait partie de la « Commission internationale des moniales dominicaines ». La région « France » est représentée par sœur Isabelle LEPOUTRE (Monastère d’Estavayer-le-lac)
En savoir plus …

Monialibus :

Monialibus est le bulletin international officiel des moniales de l’Ordre des Prêcheurs publié par la Commission Internationale des Moniales (CIMOP) deux fois par an, en janvier et en juillet. Le bulletin sort en trois langues :anglais, français et espagnol.