Moniales Dominicaines de Dax
Contemplata aliis tradere

Homélie du 30 mars, Veillée Pascale

Fr Benoît Vandeputte

Ainsi donc, c’était vrai !
Pilate avait raison. Bien sûr, il s’en était lavé les
mains…
Mais quand même…
« Je ne trouve aucun motif de condamnation chez
cet homme »…
Et il disait la vérité.
Et encore
« Voici l’homme »
Surtout ces mots-là : voir l’homme.
Pilate appartenait à l’ordre équestre, de 26 à 36 il
fut préfet de Tibère empereur en Judée :
l’archéologie le prouve. Il connaissait son latin.
Et voilà que plutôt que de dire :
Ecce Vir
Il dit au monde :
Ecce homo
Non pas « voici cet homme » mais « voici
l’homme ».
Et il disait la vérité.
Jésus qui se tenait là, devant lui, ce n’était pas
recondamnée d’un soir destiné au supplice de la
crucifixion. Odieux car innocent, terriblement
cruel, oui. Mais…tellement banal en soi.
6000 êtres humains furent crucifiés entre Rome et
Capoue, sur la via Appia, en répression de la révolte
de Spartacus…
En vérité, si la vie humaine compte si peu, si elle est
si fragile, et qu’il suffit d’un juste pour racheter le
genre humain, alors, oui :
Voici l’homme. Face à Pilate se tenait le genre
humain qui était en route pour la Résurrection.
Saviez-vous que l’Église d’Éthiopie reconnait Pilate
comme saint avec son épouse, Claudia Procura
selon le nom que lui donnent les Grecs ?
Ce soir là, Pilate fut prophète.
Pour l’heure, ce soir, voici que les amies de Jésus
viennent au tombeau. Car il faut de l’amitié pour
accomplir ces rites funèbres là. Embaumer un
corps.
De l’amour même…
Et les voilà envoyée en messagère d’une bien
étrange nouvelle : rentrez à la maison !
Pierre, les apôtres, les disciples, Madeleine même :
« Rentrez chez vous »
Bien sûr, pour voir le Ressuscité…
Mais pas seulement :
Quelle belle métaphore de la Résurrection et qui
s’adresse à nous ce soir.
Vivre avec le Ressuscité, c’est rentrer chez soi :
chaque langue a un mot pour ça
Foyer en français
Home en anglais
Heimat en allemand
Et chaque langue ya apporte son génie :
Le feu de l’âtre en français
Le pays de naissance et la maison d’enfance en
allemand
Ma préférée : « chez soi » en anglais
« Chaque chez lui et pour l’homme son propre
palais » dit le proverbe anglais
Dans tous, c’est là où il faut être… et vivre
Ce soir, à la lumière du feu nouveau, nous
redécouvrons cette vérité :
Par notre baptême, avec cette foi-là, derrière et avec
lui, dans son amitié, grâce à son amour :
Rentrons chez nous
Amen

En savoir plus sur Moniales Dominicaines de Dax

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading